28.06.18

Charles Rosier 2

image Charles Rosier  2

Epaulé par un associé de premier plan, Abilio Diniz (plus…) fait son retour dans le domaine de la distribution brésilienne à soixante dix-huit printemps. l'homme d'affaires s'occupe de Brasil Foods et cherche de nouvelles opportunités d’investissement depuis son départ du groupe Pão de Açúcar. Peninsula double sa prise d'actions dans le capital de Carrefour France. Avec 5,07% du capital, elle est le quatrième sociétaire du groupe. Au printemps 2013, Abilio Diniz est nommé président du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un leader de l'agroalimentaire.

La collaboration avec Casino, un épisode inachevé

Abilio Diniz ambitionne de faire de son groupe le numéro deux mondial de la distribution en fusionnant le Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil au début de notre décennie. Dès 2012, le groupe Casino contrôle Grupo Pão de Açúcar. Le divorce est consommé et Abilio Diniz quitte la présidence du conseil d'administration quelques semaines plus tard. Le groupe GPA affronte la concurrence du Français Carrefour au Brésil. GPA renoue avec sa stabilité financière juste après la crise économique et commence les discussions de partenariat avec Casino.

En 1999, GPA établit des relations financières et commerciales avec Casino. Le plan de sauvetage draconien conçu par Abilio Diniz permet de sauver le Grupo Pão de Açúcar, qui congédie vingt mille salariés, ferme un tiers de ses magasins et vend ses activités dans la péninsule lusitanienne. Il siège au Conseil Monétaire brésilien en pleine situation d'inflation incontrôlée, dans les années 1980. En 1995, Abilio Diniz ouvre le capital de GPA. Il déclenche à ce moment une période d'achats d'entreprises qui fera de GPA le leader de la distribution dans le pays.

La famille, Le sport et la foisont essentiels pour Abilio Diniz, qui est un homme attaché aux valeurs

Les valeurs de la famille sont fondamentales pour Abilio Diniz, qui a eu six enfants. L'entrepreneur se considère comme protagoniste d’un "capitalisme responsable", un courant créé sur le continent américain et qui prône le contentement et la stimulation des équipes dans l’entreprise. Créateur de l’équipe de football d’Audax, dont l'objectif est de repérer les jeunes talents, Abilio Diniz appartient aussi au groupe consultatif du São Paulo Futebol Clube. Sous sa houlette, des salles de sport sont construites au sein hypermarchés GPA et des programmes financés par le groupe encourageant ses employés à prendre part aux marathons sont déployés. En effet, il est profondément convaincu des bénéfices du sport.

Un premier supermarché ouvert dès la fin des années 50

En 1959, Abilio Diniz crée le premier supermarché du groupe. Une dizaine d’années plus tard, le Grupo Pão de Açúcar totalisait mille quatre cents salariés répartis dans quarante supermarchés. La boutique lancée par son père est la première pierre du Groupe Pão de Açúcar (GPA). La boutique de la famille Diniz est appelée Pão de Açúcar, en référence célèbre Pain de Sucre à Rio. Le père d’Abilio Diniz lance sa toute première boulangerie sur une artère très active de São Paulo.

L'enfance d'Abilio Diniz

Abilio Diniz est diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas dans sa ville natale, où il a étudié depuis 1956. Sa famille, d’origine portugaise est partie pour le Brésil à la fin des années 1920 Abilio Diniz est né en 1936 au Brésil.