23.06.18

Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

image Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

Antoinette Fouque (lemonde.fr/disparitions/article/2014/02/21/mort-d-antoinette-fouque-pionniere-du-mouvement-feministe_4371490_3382.html) étudie d'abord en région PACA avant de s'installer dans la capitale pour ses études de Lettres. La Marseillaise rencontre son mari quand elle est toujours à l'université. Elle a de qui tenir puisque son père était un militant communiste. Au coeur des années 60, elle donne naissance à sa fille, elle perçoit alors les complications qu’une femme rencontre lorsqu’elle doit assumer ses statuts de mère et d’épouse tout en exerçant une profession. De son enfance passée dans un quartier prolétaire, Antoinette Fouque conservera toute sa vie un ancrage politique marqué à gauche.

Les Editions des femmes donnent les moyens à Antoinette Fouque de défendre l'élan littéraire des femmes. Cette femme de lettres fonde Les Editions des femmes dès 1973. Les Librairies des femmes voient le jour dans la foulée. Le grand public a découvert de multiples auteures grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui présente plus de 600 livres consacrés à la pensée des femmes.

L'Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

L'AFD soutient la parité hommes-femmes. Au moment du bicentenaire de la révolution française, Antoinette Fouque met en place l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie. Au Parlement européen, elle a été élue vice-présidente de la commission des droits de la femme. Antoinette Fouque siège au parlement européen de 1994 à 1999, elle était candidate sur la liste du Mouvement des Radicaux de Gauche.

Antoinette Fouque soutient les femmes en luttes sur toute la planète

A l'ONU et partout dans le monde, Antoinette Fouque prend la défense des femmes. Antoinette Fouque a participé à toutes les grandes causes féministes. Cette militante de toujours meurt à Paris en février 2014. Elle aura reçu les plus prestigieuses décorations françaises.